Skip to Content

Atlantic City

Atlantic City

Oui, ils ont dessoudé Chicken Man* à Philly hier soir
Ils ont même fait sauter sa maison
Sur les planches ils se préparent à la baston
Voyons de quoi sont capables tous ces combinards

Des problèmes ils en arrivent en coup de vent de partout
Et le Proc n’en dort plus
Il va y avoir du grabuge sur la promenade
Et la brigade des jeux tient à peine le coup

Tout disparaît, poupée, c’est ainsi
Mais ce qui meurt revient peut-être un jour
Maquille-toi, coiffe-toi bien
Et vient me retrouver ce soir à Atlantic City

J’avais bien ce boulot et j’essayais d’économiser
Mais j’avais des dettes qu’aucun honnête homme ne pouvait payer
Alors j’ai retiré tout ce que j’avais à la Central Trust
Et je nous ai pris deux tickets de bus sur la ligne de la côte

Tout disparaît, poupée, c’est ainsi
Mais ce qui meurt revient peut-être un jour
Maquille-toi, coiffe-toi bien
Et vient me retrouver ce soir à Atlantic City

Peut-être notre chance est-elle passée et notre amour refroidi
Mais je resterai toujours avec toi
Nous allons où le sable se change en or
Et n’oublie pas tes bas, poupée, car les nuits sont fraiches
Tout disparaît, poupée, c’est ainsi
Mais ce qui meurt revient peut-être un jour
Maquille-toi, coiffe-toi bien
Et vient me retrouver ce soir à Atlantic City

J’ai bien cherché un boulot mais c’est dur d’en trouver
Par ici soit tu gagnes, sois tu perds
Tache de ne pas te tromper
Moi j’en ai ma claque d’être du côté des perdants
Alors hier soir, poupée, j’ai rencontré ce mec
Et je lui ai rendu un petit service

Je suppose que tout disparaît, poupée, c’est ainsi
Mais ce qui meurt revient peut-être un jour
Maquille-toi, coiffe-toi bien
Et vient me retrouver ce soir à Atlantic City

Traduction Xavier JARDIN pour Albert Labbouz desespoir productions ( avec toute ma gratitude …)

* Je ne traduis pas Chicken Man dans la mesure où il s’agit du surnom d’un mafieux local, Philip Testa, tué dans un attentat à la bombe en 1981 (source : http://en.wikipedia.org/wiki/Philip_Testa).