Skip to Content

Growin' up

GROWIN'UP

I stood stonelike at midnight suspend-
ed in my masquerade
I combed'my hair till it was just right
and commanded the night brigade
I was open to pain and crossed by the
rain and I walked on a crooked
crutch
I strolled all alone through a fallout
zone and came out with my soul
untouched
I hid in the clouded wrath of the crowd
but when they said "Sit down" I
stood up

ooh ... growin' up

The flag of piracy flew from my mast,
My sails were set wing-to-wing
I had a jukebox graduate for first
mate, she couldn't sail but she sure
could sing
I pushed B-52 and bombed 'em with
the blues with my gear set stubborn
on standing
I broke all the rules, strafed My old
high school, never once gave thought
to landing
I hid in the clouded warmth of the
crowd but when they said "Come
down" I threw up

ooh ... growin' up

I took month-long vacations in the
stratosphère and you know it's really
hard to hold your breath
I swear I lost everything I e\ier loved or
feared, I was the cosmic kid in full
costume dress
Well my feet they finally took root in the
earth but I got me a nice little place
in the stars
And I swear I found the key to the
universe in the engine of an old
parked car
I hid in the mother breast of the crowd
but when they said "Pull down"
I pulled up


Ooh... growin' up
Ooh... growin' up

Greetings from ashbury park.



C'EST ÇA GRANDIR

Je me tenais raide comme la pierre à minuit suspendu à ma mascarade
Je me coiffais juste comme il fallait et je commandais la brigade de nuit
J'avais la douleur à fleur de peau, traversé par les pluies et je marchais
avec des béquilles tordues
Je traînais seul dans des points de non retour et je trimballais mon âme
intacte
Je me cachais dans la colère morose de la foule, mais quand ils m'ont dit :
" assieds-toi... "
Je me suis levé.

Oooh... c'est ça grandir...

Le drapeau de la piraterie flottait en haut de mon mât, mes voiles se
gonflaient comme des ailes
Mon second était un juke-box du tonnerre, elle ne pouvait pas naviguer,
mais elle chantait à merveille.
Je pilotais un B-52 et je les ai bombardés avec mon cafard, tout mon
équipement et ma réputation de rebelle
J'ai cassé toutes le règles, mitraillé en rase mottes mon vieux lycée, pas
une seule fois je n'ai pensé atterrir.
Je me cachais dans la chaleur triste de la foule mais quand ils m'ont dit "
redescend-là "
J'ai vomi.

Oooh... c'est ça grandir

J'ai pris un paquet de mois de vacances dans la stratosphère et tu sais,
c'est vraiment dur de reprendre son souffle.
Je jure que j'ai tout perdu J'ai toujours aimé ou eu peur. J'étais ce gosse
cosmique en costume trois pièces
Au bout du compte, mes pieds ont finalement pris racine dans la terre, mais
j'ai pu me faire une bonne place dans les étoiles
Et je vous jure que j'ai trouvé la clé de l'univers dans la bagnole d'un
vieux parking
Je me cachais dans la poitrine maternelle de la foule, mais quand ils
m'ont dit : " mets-la en veilleuse "
j'ai tout arrêté.

Ooooh...c'est ça grandir...

Growin'up (traduction Albert Labbouz Juillet 99)