Skip to Content

Local hero

LOCAL HERO

I was drivin through my hometown
I was just kinda killin' time
When I seen a face staring out of a black velvet painting
From the window of the five and dime
I couldn't quite recall the name
But the pose looked familiar to me
So I asked the salesgirl "Who was that man
Between the doberman and Bruce Lee?"
She said "Just a local hero"
"Local hero" she said with a smile
"Yeah a local hero he used to live here for a while"

I met a stranger dressed In black
At the train station -»
He said "Son your soul can be saved
There's beautitul women nights of low livin’
And some dangerous money to be made
There's a big town 'cross the whiskey line
And if we turn the right cards up
They make us boss the devil pays off
And them folks that are real hard up
They get their local hero
Somebody with the right style
They get there local hero
Somebody with just the right smile

Well I learned my job I learned it well
Fit myself with religion and a story to tell
First they mode me the king then they made me pope
Then they brought the rope

I woke to a gypsy glrl sayin' "Drink this"
Well my hands had lost all sensation
These days l'm teeling all right
'Cept I can't tell my courage from my desperation
From the tainted chalice
Well I drunk some heady wine
Tonight l'm layin' here
But there's something in my ear
Sayin' there's a llttle town Just beneath the floodline
Needs a local hero
Somebody with the right style
Lookin' for a local hero
Someone with the right smile
Local hero local hero she said with a smile
Local hero he used to live here for a while
Local hero By Bruce Springsteen in Lucky Town


HEROS LOCAL

Je conduisais dans mon quartier
C'était juste histoire de passer le temps
Quand j'ai vu un visage qui ressortait sur fond de velours noir
A la vitrine du bazar à Cinq dollars.
Je n'arrivais pas à me rappeler le nom
Mais la pose me semblait familière
Aussi j'ai demandé à la vendeuse " Qui était cet homme
Entre le doberman et Bruce Lee ? "
Elle a dit " Juste un héros local,
" Un héros local ", a-t-elle dit avec le sourire
" Oui, un héros local qui a vécu ici pendant un temps. "

A la gare,
J'ai rencontré un étranger habillé tout en noir
Il a dit : " Fils, ton âme peut être sauvée ".
Il y a de belles femmes de mauvaise vie pour les nuits
Et de l'argent sale à gagner
Et il y a une grande ville le long de la piste du whisky
Et si on tire la bonne carte,
Ils font de nous leur chef et le diable paie cash.
Et les gens, eux, ils y tiennent vraiment
A avoir leur héros local.
Quelqu'un avec le style qu’il faut,
Et ils ont leur héros local
Quelqu'un qui a le sourire qu'il faut.

Alors j'ai appris mon boulot et je l'ai bien appris.
Je me suis arrangé avec la religion et une histoire à raconter
D'abord ils firent de moi leur roi, puis ils firent de moi leur pape,
Ensuite ils allèrent chercher la corde.

Je me suis réveillé auprès d'une gitane qui me disait " Bois ceci ",
Je ne sentais plus du tout mes mains
Ces jours-ci je me sens bien
Sauf que je ne peux pas discerner mon courage de mon désespoir
Aussi j'ai bu le vin capiteux
De ce calice souillé.
Ce soir je gîsici,
Mais il y a quelque chose qui me dit à l'oreille
Qu'il y a une petite ville juste au bord du déluge
Qui a besoin d'un héros local.
Quelqu'un avec le style qu'il faut,
Un héros local, un héros local, a-t-elle dit avec le sourire,
Un héros local, qui vivait ici il y a quelques temps.
Traduction Christine Vasse Copyright Desespoir Productions