Skip to Content

Part Man, part Monkey

Moitié homme, moitié singe

 

Ils ont persécuté un pauvre diable à travers nos Etats Unis
Pour avoir enseigné que l'homme descendait du singe
Ils auraient pu régler cette affaire sans faire d'histoires et sans se bagarrer
S'ils m'avaient vu te pister, mon coeur, à travers la jungle l'autre nuit
Ils auraient dû rappeler ce jury, et un, deux, trois, auraient dit
Moitié homme, moitié singe, sans aucun doute.

Les cloches de l'église retentissent depuis le clocher du quartier
Un homme dans la peau d'un singe jure qu'il ne fera pas le mal
Il offre ses prières pleines d'amour mais son âme ment
Noire, hésitante et insatisfaite

Alors toi, le barman, dis-moi ce que tu vois
Moitié homme, moitié singe, voilà qui me ressemble.

 

Voilà que la nuit est sombre, que la lune est pleine
Les fleurs de la romance exercent leur attrait
Nous bavardons, mes doigts dérapent
Je me sens fort et crépitant tel un fouet

Alors est-ce que Dieu a créé l’Homme à partir d'un souffle de feu sacré
Ou a-t-il rampé hors de la fange et de la boue ?
L'homme de la rue croit ce que lui dit si bien la Bible
Mais tu peux me le demander à moi, monsieur, parce que je le sais
Dis-leur à tous ces lécheurs d'âmes de venir voir
Moitié homme, moitié singe, chérie, c'est moi.

Copyright Christine VASSE pour Albert LABBOUZ Desespoir productions