Skip to Content

Walk like a man

WALK LIKE A MAN

I remember how rough your hand felt on mine
On my wedding day
And the tears cried on my shoulder
I couldn't turn away
Well so much has happened to me
That I don't understand
Ail I can think of is being five years old
following behind you at the beach
Tracing your footprints in the sand
Trying to walk like a man

By Our Lady of the Roses
We lived in the shadow of the elms
I remember ma draggin' me and my sister up
the street to the chiirch
Whenever she heard those wedding bells
Well would they ever look so happy again
The handsome groom and his bride
As they stepped into that long black limousine
For their mystery ride
Well tonight you step away from me
And alone at the altar I stand
And as I watch my bride coming down the aisle
Ipray
For the strength to walk like a man

Well now the years hâve gone and l've grown
From that seed you've sown
But I didn't think there'd be so many steps
l'd hâve to learn on my own
Well I was young and I didn't know what to do
When I saw your best steps stolen away from
you
Now l'II do what I can
l'II walk like a man
And l'II keep on walkin'

Walk like a man By Bruce Springsteen in Tunnel of Love

MARCHER COMME UN HOMME

Je me rappelle combien ta main m'avait parue lourde sur la mienne
Le jour de mon mariage
Et des larmes versées sur mon épaule
Je ne pouvais pas faire marche arrière.
Il m'est arrivé tant de choses
Que je ne comprends pas.
Tout ce à quoi je suis capable de penser, c'est que lorsque j'avais cinq ans
Je marchais derrière toi sur la plage
En suivant tes empreintes dans le sable tout en
Essayant de marcher comme un homme.

Nous vivions à l'ombre des ormes
Tout près de Notre Dame des Roses
Et je me souviens de maman qui nous traînait, ma soeur et moi,
Le long de la rue qui montait à l'église
A chaque fois qu'elle en entendait les cloches sonner.
Puissent-elles me paraître encore aussi joyeuses.

Le beau jeune homme et son épouse
Montèrent dans cette longue limousine noire
Pour leur mystérieux voyage
Et c'est ce soir-là que tu es sortie de ma vie.
Et, comme je suis seul devant l'autel
Je regarde ma fiancée descendre l'allée
Et je prie
Pour avoir la force de marcher comme un homme.

Maintenant les années ont passé et j'ai mûri
A partir de cette graine que tu avais semé
Mais je ne savais pas qu'il y aurait autant d'échelons
Que je devrais apprendre à gravir tout seul.
Mais j'étais jeune et je n'ai pas su quoi faire
Quand j'ai vu qu'on te volait tes meilleurs instants.
Dorénavant je ferai de mon mieux
Je marcherai comme un homme
Encore et toujours.

Copyright Traduction Christine Vasse pour Albert Labbouz Desespoir production